Rechercher un lien dans notre annuaire dès maintenant !
Partager

Linking gagnant c’est quoi ?

Le SEO est ou plutôt devrait être une préoccupation permanente pour les entreprises. Plusieurs axes sont à privilégier dans une stratégie d'optimisation de référencement naturel, dont un axe très particulier que nous allons aborder aujourd'hui : le linking. Que ce soit le linking interne ou externe, nous vous expliquons tout dans notre dossier thématique.

Navigation

Qu’est-ce que le linking en SEO ?

Le linking consiste à créer des liens pour référencer son site web. Le linking est aussi désigné sous les appellations de maillage ou stratégie de linking, il joue un rôle dans le bon référencement d’un site mais aussi dans l’expérience utilisateur.  

Distinguer linking interne et externe

Le linking est le terme générique désignant une stratégie de création de lien. Cette stratégie est composée de deux leviers : le maillage interne et le maillage externe.  

Maillage interne

Un lien interne correspond à un lien d’une page d’un site web vers une autre de ce même site. Ce réseau de liens internes, aussi appelé le maillage interne d’un site, est structuré hiérarchiquement dans un site et constitue une véritable pierre angulaire de la stratégie SEO. Il a deux avantages : d’une part, il permet une navigation plus aisée de l’utilisateur sur un site web ; d’autre part, il permet d’indiquer à Google (ou à un autre moteur de recherche) l’importance relative d’une page vis-à-vis d’une autre.  

Maillage externe ou netlinking

Vous l’aurez compris, tandis qu’un lien interne pointe vers une page du même site, un lien externe, lui, pointe… vers un site tiers ! Les liens externes sont en effet la deuxième partie de l’édifice du linking, et comprennent notamment deux concepts liés : les backlinks et le netlinking (aussi connu en anglais sous le nom de link building). De façon succincte, le linking externe, ou netlinking, implique de créer des liens depuis d’autres sites vers son propre site web. Ces liens sont appelés backlinks.  

En quoi consiste une stratégie de linking pour son SEO ?

L’objectif du linking interne
Le maillage interne permet de lier les pages de votre site entre elles. Cela permet d’apporter des réponses précises et détaillées à l’internaute. Par exemple, si la page A évoque succinctement une notion qui est mieux développée sur la page B, alors un lien de A vers B s’impose ! De plus, le maillage interne permet d’accorder de l’importance à vos pages. En effet, la page cruciale de votre site doit recevoir un maximum de liens venant des autres pages, pour la « soutenir ». Chaque lien sur vos pages est un maillon renforçant la chaîne de votre site web Vous envoyez ainsi un signal fort à Google ! « Regarde, tout le contenu de mon site pointe vers cette page. Parce que c’est LA page la plus importante ».  
L’objectif du linking externe
Les backlinks ont un rôle indéniable en référencement. Si Google a confiance en X et que X fait un lien votre site, il gagnera également en confiance aux yeux de Google. Le netlinking permet de gagner en popularité. Là aussi, c’est un signal positif envoyé à Google ! « Regarde, tous ces sites de confiance ont voté pour mon site. Cela prouve que mon site est de qualité ».  

Les backlinks : un vote de confiance entre site web

En outre, le maillage externe représente une source de trafic supplémentaire pour votre site. Attention cependant à privilégier des sites de confiance et dans votre thématique pour obtenir ces liens !  

Le linking et l’expérience utilisateur

Afin d’améliorer l’expérience utilisateur (UX) sur votre site, vous devez réfléchir au maillage interne. Le maillage externe, lui, n’a pas d’impact sur l’expérience utilisateur. L’optimisation de ces liens permet de fluidifier la navigation sur votre site. En effet, ce maillage définit l’arborescence du site, la façon dont il est organisé. Grâce au linking interne, vous pouvez maîtriser le chemin de navigation des internautes et faciliter la conversion.  

7 conseils pour réussir sa stratégie de netlinking

Dans le cadre du SEO, les experts s’accordent à dire qu’il existe trois axes principaux d’amélioration : la structure, le contenu et les liens. Alors que les deux premiers axes concernent exclusivement des améliorations dites on-site (sur le site), le troisième, lui, concerne l’off-site (hors site). C’est sur cet axe que nous allons nous concentrer dans cette section du dossier, ou nous révélons des conseils précieux pour réussir votre stratégie de netlinking.  
1. N’oubliez jamais le SEO juice
Premier conseil, et pas des moindres : n’oubliez pas le SEO juice. Le SEO quoi nous vous entendons dire ? Le SEO juice désigne le “jus” généré par les backlinks, et correspond en quelque sorte à la puissance de votre site grâce au netlinking. L’objectif, bien entendu, est d’en cumuler le plus possible (grâce aux backlinks) et d’en perdre le moins possible (en minimisant les liens sortants). Ceci est dû au fait que Google perçoit un site recevant beaucoup de backlinks, mais qui en donne également beaucoup comme un site transitoire ; par conséquent, le moteur de recherche va plutôt s’orienter vers le dernier maillon de la chaîne qui lui reçoit les backlinks, mais n’en rend quasiment pas (comme Wikipedia).  
2. Être modéré dans le nombre de backlinks que vous créez
Quantité vs qualité : bien que Google penchait plus vers la quantité par le passé, il semble qu’aujourd’hui ce ne soit plus le cas ! La qualité joue dorénavant en votre faveur pour votre positionnement. Lors d’une mise en place de stratégie de netlinking, il est par conséquent essentiel de voir dans le long terme, et de vous assurer du nombre de backlinks reçus dans la semaine, dans le mois, ou dans l’année.  
3. Ciblez les sites à fort potentiel
Chaque site web possède ce qu’on appelle dans le jargon un PageRank ; pour faire simple, un outil mis en place par Google qui permet de déterminer l’autorité d’un site. Plus un site a un meilleur ranking, plus il sera bénéfique d’avoir un backlink de ce dernier. A contrario, un site avec un PageRank médiocre ne vous apportera rien (il peut même pénaliser votre propre ranking dans certains cas extrêmes).  
4. Respectez votre thématique
Comme nous vous le disions plus haut, Google n’est pas bête, et repère très rapidement les sites qui tentent de faire du netlinking dans tous les sens. Aujourd’hui, il semble important de respecter la thématique globale de votre site, et l’utilité d’avoir des liens qui viennent de sites qui ne sont pas dans votre thématique est contestable.  
5. Gérez bien vos ancres
Non, nous ne sommes pas partis en mer, loin de là ! Pour édifier les néophytes, une ancre informatique correspond au texte auquel est rattaché un lien. Dans le cadre du netlinking, il est important de bien maîtriser les ancres utilisées, d’une part avec la variété des mots-clés employés, d’autre part via la contextualisation de ces mêmes mots-clés. Concrètement, il faut que les ancres contenant vos liens paraissent les plus naturelles et les plus variées possible.  
6. N’échangez pas de liens
Un échange de liens pour le netlinking peut paraître comme une bonne idée sur papier, et il fût un temps, il était considéré comme tel. Aujourd’hui, c’est à proscrire à tout prix car c’est un des premiers indicateurs de netlinking artificiel que Google va regarder et pénaliser.  
7. Variez les sites que vous utilisez pour le netlinking
Dernier conseil : ne basez pas votre stratégie de netlinking sur un seul site. Assurez-vous d’avoir des liens entrants à partir de plusieurs sources. Cela vous évitera bien des ennuis si l’un des sites ferme, ou se retrouve pénalisé par Google et perd en ranking.   Nous espérons que cette article vous aura aider à comprendre le système de backlinks et vous aider à améliorer le maillage de votre site Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

À lire aussi...